Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com
docteur-hamou.com
 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Les dangers de la chirurgie esthétique à l’étranger

29/12/2017 - 14:41
Chirurgien esthétique femme à Grenoble – Rhône Alpes | Dr Cynthia Hamou -

Offrir un séjour et une opération à l'étranger

 

À l’approche des vacances de fin d’année, associer séjour à l’étranger et chirurgie esthétique est une idée qui séduit de plus en plus de Français. De nombreuses agences et sites spécialisés proposent désormais des formules  combinant hébergement et intervention, dans des pays du Maghreb, d’Amérique Latine mais aussi d’Asie. Tous types d’opérations peuvent être réalisées à l’étranger : augmentation mammaire, rhinoplastie, liposuccion ou encore lipofilling.

Avec des prix très attractifs, il faut rester vigilant pour s’assurer du bon déroulement de ce projet. Une opération de chirurgie esthétique est un geste médical délicat, ce qui suppose des soins adaptés pour obtenir le résultat escompté. Les offres sont nombreuses et plus alléchantes les unes que les autres. Des précautions sont à prendre avant de franchir le pas.

 

Choisir l’établissement et le chirurgien

 

C’est pourquoi, le choix du médecin et de la destination est le premier critère à prendre en compte. Avant toute chose, il faudra vérifier que le chirurgien sélectionné est inscrit à l’Ordre des médecins du pays où il exerce. Il devra être titulaire d’un diplôme équivalent au DESC français (diplôme d’études spécialisées complémentaires). Celui-ci est indispensable pour pratiquer la chirurgie esthétique en France. Si l’on choisit de se faire opérer dans un état membre de l’Union Européenne, il sera plus aisé de trouver des médecins dont les diplômes correspondent aux normes françaises. Le danger principal est d’être opéré par un chirurgien qui n’aurait pas les qualifications nécessaires.

 

Les risques de complication

 

Réaliser une opération à l’étranger n’est pas sans risque de complication. Bien souvent, il s’agit de séjours courts. La période de repos nécessaire à la cicatrisation n’est pas toujours respectée dans les établissements hors Hexagone. Le non-respect de ce temps de cicatrisation peut entraîner des conséquences très lourdes pour les patientes. En cas d’opération majeure comme une abdominoplastie ou une liposuccion, il sera fortement déconseillé de voyager directement après.

Autre risque : les conditions d’hygiène et les normes ne sont pas forcément les mêmes qu’en France.  Dans l’Hexagone, la qualité des soins et de la prise en charge justifie un coût plus important. A contrario, à l’étranger celles-ci peuvent être bafouées, ce qui explique des tarifs si bas. Dans certains cas, des retouches ou des modifications sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal. Or, les cliniques à l’étranger proposent rarement ces soins pourtant indispensables.

 

Vérifier la prise en charge post-opératoire

 

Quelque soit l’opération réalisée à l’étranger, il sera primordial de vérifier avec attention les clauses post-opératoires et les conditions de prise en charge une fois que la patiente est de retour sur le territoire français. Car si les prix sont attractifs à l’étranger, il n’en reste pas moins que le suivi à distance est parfois très difficile. Un manque de suivi post-opératoire en cas d’opération dans un autre pays peut entraîner des complications mettant en danger la santé des patientes. Une opération réalisée en France est certes plus coûteuse mais elle donnera accès à des soins post-opératoires d’une meilleure qualité.

 

Une garantie de suivi, une fois le retour de la patiente en France est impérative. Celle-ci devra être mentionnée clairement dans le devis fournit par le chirurgien. Elle peut prendre la forme de consultation téléphonique si les suites sont légères. En cas de complication, un voyage retour sans frais pourra être proposé. Si l’état de la patiente ne lui permet pas d’effectuer un second séjour, l’orientation vers un homologue français est un élément à prendre en compte.