Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com

 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Intimité féminine : la place des organes génitaux externes dans les complexes de la femme

12/07/2019 - 11:15
Chirurgien esthétique femme à Grenoble – Rhône Alpes | Dr Cynthia Hamou -

Pudeur, crainte et honte… Parmi les principaux complexes féminins, il en est un dont on parle assez peu, mais qui concerne un grand nombre de femmes : le complexe des organes génitaux externes.
Alors que certaines questions sont parfois même difficiles à poser à son médecin, ce sujet tabou est en revanche en plein essor sur le net où les femmes osent discuter de leurs problèmes. Comme pour le reste du corps, les exigences de corps parfait touchent jusqu’à l’intimité, et le sexe féminin n’est pas épargné dans cette quête de perfection.
Ainsi, de plus en plus de femmes sont complexées face à leurs lèvres qui les handicapent dans leur vie intime. Les causes de ce complexe peuvent être nombreuses :

  • Certains facteurs peuvent notamment interférer avec le développement normal des organes génitaux et ainsi entraîner des malformations des petites ou grandes lèvres.
  • Cela peut être également dû à un traumatisme lié au rituel culturel de l’excision exigé lors du passage adulte traditionnellement juste avant le mariage.
  • Après une agression sexuelle ou lors de rapports, l’hymen se déchire. Cependant, pour des convenances psychologiques, religieuses ou sociétales, certaines femmes peuvent être complexées voir honteuses de cette perte.
  • Un changement d’apparence avec l’âge mal vécu. En effet, il n’y a pas que la peau de notre visage qui subit les effets du temps, avec le vieillissement il arrive que les petites lèvres soient plus apparentes à cause de la perte de volume et du flétrissement des grandes lèvres.

Quelles solutions pour retrouver sa féminité ?

Lorsque cela est nécessaire, certains problèmes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale à des fins thérapeutiques ou esthétiques voir dans certains cas réparatrices. Aujourd’hui, le nombre d’opérations esthétiques des organes génitaux féminins est en forte augmentation et ces solutions sortent peu à peu de l’ombre. Ainsi, il existe différents types d’interventions qui permettent de retrouver confiance dans son intimité :

  • Dans certains cas, nous l’avons vu, le problème nécessite une chirurgie réparatrice. En effet, l’excision, qui consiste à enlever la partie externe du clitoris, est reconnue en France et par l’OMS ce qui permet notamment aux femmes qui ont subi ce traumatisme de bénéficier d’une chirurgie réparatrice. En seulement 45minutes - une heure, la cicatrice est retirée et l’apparence du clitoris est reconstituée grâce à la partie interne qui est ensuite ré-innervée. Une opération de précision qui permet de redonner aux femmes un clitoris fonctionnel.
  • La nymphoplastie quant à elle permet de corriger une hypertrophie des petites lèvres. Une malformation génitale qui cause un malaise esthétique, mais également une gêne dans la vie de tous les jours – habillement, activité sportive, rapports intimes… En moins d’une heure, la nymphoplastie permet de retirer l’excès de muqueuse et rétablir une harmonie.
  • Le lipofilling ou lifting génital concerne en revanche les grandes lèvres. Cette technique esthétique permet de redonner du volume et un aspect repulpé aux grandes lèvres en réinjectant par micro-incisions de la graisse dans celles-ci. En 30 à 60 minutes, la zone est visiblement rajeunie.
  • Enfin, l'hymenoplastie, qui permet de reconstituer de façon invisible un hymen déchiré, offre aux femmes qui le souhaitent – soit après un traumatisme, soit pour une question de pression sociale – une solution quasiment indolore pour un hymen comparable à l’initial.

Quatre interventions pour répondre à quatre problèmes bien distincts, mais chacune permettant aux femmes de se réapproprier leur corps.