Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com

 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Nymphoplastie ou hypertrophie des petites lèvres

Partie du corps
chirurgie intime
Description

L’hypertrophie des petites lèvres est définie par une taille des petites lèvres trop importante. La chirurgie de réduction des petites lèvres permet de corriger cette gêne de manière définitive.

L’hypertrophie des petites lèvres est définie par une taille des petites lèvres trop importante, notamment par rapport à la taille des grandes lèvres. Les petites lèvres dépassent et peuvent être à l’origine d’une gène à l’habillement (port de vêtements serrés), lors d’activités sportives (vélo, équitation), ou lors des rapports sexuels (gène physique de par l’interposition des petites lèvres lors des rapports sexuels ou gène psychologique par peur de se dénuder devant son partenaire).

L’hypertrophie des petites lèvres est parfois associée à une atrophie des grandes lèvres qui aggrave le problème. On associe dans ce cas la nymphoplastie de réduction à une augmentation de volume des grandes lèvres par lipofilling.

 

Avant l’intervention pour hypertrophie des petites lèvres

 

Le Docteur Hamou vous interrogera et vous examinera afin d’évaluer l’importance de la gène.  Elle vous expliquera quelle technique est préférable dans votre cas, selon l’importance et la forme de l’hypertrophie des petites lèvres.

Il est important de noter que cette intervention peut être réalisée à tout âge. En effet, certaines patientes ont parfois souffert longtemps d'une hypertrophie des petites lèvres sans oser en parler ou sans savoir qu’une solution existait.

Une prise en charge par l’assurance maladie peut exister dans les formes les plus sévères, et le Docteur Hamou vous dira si votre cas relève de cette prise en charge.

Un bilan biologique (prise de sang) vous sera prescrit, et vous aurez un rendez-vous de consultation avec l’anesthésiste au maximum 48 heures avant l’intervention.

Si vous fumez, l’arrêt du tabac est fortement recommandé entre un mois avant et un mois après l’intervention afin de minimiser les risques de complications, notamment en terme de cicatrisation.

 

L'opération de nymphoplastie 

 

L’intervention pour hypertrophie des petites lèvres a lieu sous anesthésie générale. On peut également parfois la réaliser sous anesthésie locale complétée par une sédation (injection de tranquillisants par voie intraveineuse).

La nymphoplastie de réduction dure entre 30 à 60 minutes. Elle consiste à retirer l’excès de muqueuse des petites lèvres de façon harmonieuse et adaptée. Les fils utilisés sont résorbables et tombent donc d’eux mêmes au bout de quelques semaines. La patiente est hospitalisée en ambulatoire, c’est-à-dire qu’elle rentre le matin à la clinique et ressort le soir même.

En fin d’intervention, un pansement léger est placé dans un slip de protection.

 

Après l'opération de l'hypertrophie des petites lèvres 

 

Les douleurs sont le plus souvent soulagées par des antalgiques simples.

Quelques saignements peuvent être observés dans les jours suivants l’intervention, nécessitant la mise en place d’une protection dans le slip. Des gonflements et ecchymoses (bleus) de la zone opérée sont habituels.

Les soins post-opératoires consistent en une hygiène intime au savon après chaque miction, avec un séchage de la zone opérée avec un séchoir à cheveux très doux.

La cicatrisation complète est en général obtenue au bout de une à 2 semaines.

Il est conseillé d’attendre 3 à 4 semaines avant la reprise d’une activité sexuelle.

Les sports peuvent être repris au bout de un à 2 mois, de façon progressive.

Le résultat est obtenu au bout de 2 mois, afin que la totalité de l’œdème soit résorbé.

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique