Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com

 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Reconstruction mammaire par lipomodelage (injection de graisse)

Partie du corps
seins
Technique
lipofilling
Description

La reconstruction mammaire par lipomodelage est une technique qui utilise la propre graisse de la patiente, prélevée par lipoaspiration, pour reconstituer un volume mammaire après mastectomie.

Cette reconstruction est pérenne, et suit les variations pondérales de la patiente.

La reconstruction mammaire par lipomodelage s'adresse à des patientes qui ont un faible volume mammaire ainsi que des réserves de graisse suffisantes.

Ce type de reconstruction, si il est utilisé seul pour reconstruire le sein, est souvent réalisé en plusieurs temps: plusieurs lipomodelages peuvent être nécessaires pour atteindre le volume mammaire souhaité. Le Docteur Hamou évaluera le nombre d'interventions nécessaires, chacune étant espacées de 3 mois environ afin d'avoir atteint une stabilisation du résultat de l'intervention précédente. La première intervention comportera également fréquemment un lambeau d'avancement abdominal, qui permet de tirer la peau abdominale vers le haut afin de recréer un étui cutané suffisant et de marquer le nouveau sillon sous-mammaire.

Le lipomodelage peut également être utilisé comme une technique complémentaire des autres techniques de reconstruction, afin, par exemple, d'augmenter le volume d'un lambeau de grand dorsal, ou de corriger une asymétrie du décolleté après un lambeau abdominal DIEP.

Dans tous les cas, le lipomodelage permet également d'améliorer la qualité des tissus (aspect, couleur, toucher).

Il est actuellement déconseillé d'utiliser la technique du lipomodelage pour la symétrisation du sein controlatéral (recommandations Hautes Autorités de Santé Janvier 2015).

 

Reconstruction mammaire par lipomodelage (injection de graisse): avant l'intervention

Le Docteur Hamou réalisera des photographies pré-opératoires.

Vous déciderez conjointement des zones graisseuses à prélever. Il est important de réaliser l'intervention à votre poids habituel, car la graisse greffée va suivre les variations pondérales de la patiente.

Un bilan pré-opératoire (prise de sang) doit être réalisé et vous aurez rendez-vous avec un médecin anesthésiste au maximum 48 heures avant l'intervention.

Vous devrez acheter un vêtement de compression pour les zones de prélèvement (panty) qui sera à porter pendant un mois jour et nuit après l'intervention.

Aucun médicament ne contenant de l'aspirine ou des anti-inflammatoires ne devra être pris dans les 10 jours précédant l'intervention.

Il est fortement recommandé d'arrêter de fumer un mois avant et un mois après l'intervention, afin de favoriser la prise de greffe.

Vous devrez faire vérifier l'imagerie de l'autre sein (échographie, mammographie) si la dernière imagerie réalisée n'est pas suffisamment récente). Dans certains cas, le Docteur Hamou vous prescrira également une échographie pariétale du côté à reconstruire.

Reconstruction mammaire par lipomodelage (injection de graisse): l'intervention

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale. Elle dure entre 1 heure et 1 heure 30.

Le Docteur Hamou réalisera des dessins précis des zones de prélèvement ainsi que des zones à ré-injecter juste avant l'intervention.

L'hospitalisation est le plus souvent ambulatoire, c'est-à-dire que vous entrez le matin à la clinique et en ressortez le soir-même.

Si un geste est associé au lipomodelage (par exemple un lambeau d'avancement abdominal), une hospitalisation d'une nuit peut être nécessaire.

Les cicatrices de prélèvement et de ré-injection sont discrètes, cachées dans les plis naturels, et mesurent quelques millimètres.

Reconstruction mammaire par lipomodelage (injection de graisse): après l'intervention

Les douleurs post-opératoires sont modérées, à type de grosses courbatures, et soulagées par des antalgiques simples.

Des oedèmes (gonflement)et ecchymoses des zones opérées disparaissent en une quinzaine de jours.

Les fils utilisés pour fermer les micro-incisions sont résorbables et tombent au bout de 3 semaines environ.

Le résultat final en terme de volume est stable au bout de 3 mois environ (on considère qu'en général environ 70% de la graisse greffée va prendre).

Les effets positifs sur la qualité de la peau apparaissent à plus long terme (mois suivants).

Il est recommandé de ne pas exposer les zones opérées au soleil le mois suivant l'intervention afin de ne pas favoriser une pigmentation cutanée.

L'amélioration de la silhouette grâce à la lipoaspiration est en général appréciable.

La stabilité du résultat est dépendante du maintien d'un poids stable.

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique