Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com

 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Chirurgie de réduction mammaire

Partie du corps
seins Silhouette
Technique
lifting
Description

La réduction mammaire ou chirurgie de l'hypertrophie mammaire vise à diminuer le volume de seins trop gros par rapport à la morphologie de la patiente.

Cette chirurgie permet également de remonter dans le même temps la poitrine affaissée par le poids excessif.

L’hypertrophie mammaire est un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente.

Cette hypertrophie des seins peut entrainer des douleurs dorsales, ainsi qu’une gêne  dans la vie quotidienne, due à la difficulté à pratiquer une activité sportive ou une gêne à l’habillement.

Le retentissement physique et psychologique est parfois important.

La chirurgie de réduction mammaire a pour but de diminuer le volume des seins, ainsi que de corriger l’affaissement et rétablir la symétrie de la poitrine.

 

Avant l’intervention de réduction mammaire

 

Lors de la consultation pré-opératoire, le Docteur Cynthia Hamou évaluera l’importance de l’hypertrophie par rapport à votre morphologie. Elle prendra également des mesures afin de déterminer le degré de ptose (affaissement des seins qui accompagne fréquemment les hypertrophies) et l’existence d’une éventuelle asymétrie.

Elle effectuera une palpation afin de s’assurer de l’absence d’anomalie.

Le choix d’un objectif de volume des seins fera l’objet d’une discussion entre la patiente et le Docteur Hamou, en fonction de votre morphologie et de vos goûts.

La chirurgie de réduction mammaire n’est prise en charge par l’assurance maladie que si l’on retire plus de 300 grammes de tissus par sein opéré. Dans le cas contraire, il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique non prise en charge.  Le Docteur Hamou évaluera lors de la consultation si la quantité de glande retirée sera supérieure ou inférieure à 300 grammes, et donc la possibilité de prise en charge par l’assurance maladie.

Une échographie mammaire ou une mammographie devra être réalisée avant toute intervention.

Un bilan biologique (prise de sang) vous sera prescrit, ainsi qu’un soutien gorge de contention.

Un rendez vous auprès de l’anesthésiste est nécessaire au maximum 48 heures avant l’intervention de réduction mammaire afin d’avoir le temps de demander d’autres examens complémentaires si besoin.

Aucun médicament ne contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédents l’intervention.

Il est fortement recommandé d’arrêter de fumer au minimum un mois avant et un mois après l’intervention, afin de minimiser les risques de complications, notamment en terme de cicatrisation.

 

L’intervention de réduction mammaire

 

L’intervention de chirurgie de réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale, et dure en moyenne 2 heures.

Tous les tissus qui sont retirés (glande mammaire) sont adressés au laboratoire afin d’être examinés au microscope. Les cicatrices résultantes de l’intervention sont en forme de T inversé (ronde autour de l’aréole, verticale et horizontale dans le sillon sous-mammaire). La longueur des cicatrices est proportionnelle à l’importance de l’hypertrophie et de la ptose.

Le Docteur Hamou place un drain aspiratif au niveau de chaque sein afin de minimiser le risque d’hématome. Le soutien gorge de contention acheté avant l’intervention vous est mis en fin d’intervention au bloc opératoire.

L’hospitalisation après une chirurgie de réduction mammaire dure 1 à 2 nuits. Le pansement est changé le lendemain de l’intervention et les drains vous sont retirés (après autorisation du Docteur Hamou) avant que vous ne sortiez de la clinique.

 

Après l’intervention de chirurgie de réduction mammaire

 

Les suites opératoires sont la plupart du temps peu douloureuses, soulagées par des antalgiques simples. Dans les suites de l’intervention de réduction mammaire, des oedèmes (gonflement) et ecchymoses (bleus) sont classiquement observés, ainsi qu’une gêne transitoire à l’élévation des bras.

Le soutien-gorge de contention est à porter pendant un mois jour et nuit après l’intervention. Le pansement est changé chaque jour jusqu’à cicatrisation complète (en moyenne 2 semaines). Les fils utilisés sont internes et résorbables et ne nécessitent donc pas d’être retirés.

Le Docteur Hamou vous revoit en consultation 7 jours, 1 mois, 3 mois et 1 an après l’intervention.

Une période de convalescence de 10 à 15 jours est à prévoir. Le sport peut être repris au bout de 4 à 6 semaines.

Après une réduction mammaire pour hypertrophie, les grossesses sont bien évidemment possibles, mais il est préférable d’attendre une année après la chirurgie afin de ne pas détériorer le résultat obtenu. L’allaitement est la plupart du temps possible, mais ne peut être garanti.

La chirurgie de réduction mammaire peut entrainer une diminution de sensibilité de l’aréole, qui récupère en quelques mois dans la plupart des cas, mais peut parfois rester définitive.

Le dépistage du cancer du sein par mammographie n’est pas gêné par cette intervention ; il est conseillé de faire réaliser une mammographie de référence quelques mois après l’intervention.

Il faut attendre 6 mois pour avoir le résultat final sur la forme des seins, et un an pour le résultat des cicatrices.

 

Page réalisée d’après les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Photos avant / après
Photo avant/après du Docteur Hamou - Chirurgie de réduction mammairePhoto avant/après du Docteur Hamou - Chirurgie de réduction mammairePhoto avant/après du Docteur Hamou - Chirurgie de réduction mammairePhoto avant/après du Docteur Hamou - Chirurgie de réduction mammairePhoto avant/après du Docteur Hamou - Chirurgie de réduction mammaire