Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com

 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Les techniques esthétiques pour estomper les cernes

28/05/2020 - 11:44
Chirurgien esthétique femme à Grenoble – Rhône Alpes | Dr Cynthia Hamou -

S’il y a bien des invités désagréables sur notre visage, ce sont les cernes. Qu’ils soient bleutés, violets, bruns ou creux, ils donnent l’air fatigué(e), triste et plombent le teint.

Souvent d’ordre génétique ou morphologique, on né avec, mais les yeux cernés peuvent aussi se marquer un peu plus davantage avec l’âge, le manque de sommeil ou encore le mode et l’hygiène de vie...

Quelles sont les causes des cernes ? Comment estomper efficacement les cernes ? Quelles sont les techniques esthétiques pour lutter contre les yeux cernés ?

Pourquoi a-t-on des cernes ?

La plupart du temps, les personnes qui souffrent d’avoir les yeux cernés sont nées avec. Pour comprendre, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de cernes :

  • Les cernes d’hyperpigmentation, bruns ou marrons, typiques des peaux mates et foncées,
  • Les cernes bleutés ou violets des peaux fines associées à une mauvaise circulation sanguine,
  • Les cernes creux : sauf si elles sont d’ordre morphologique (une structure osseuse très angulaire par exemple ou une maigreur naturelle), les cernes creux se développent généralement après une importante perte de poids mais aussi avec l’âge, suite à la fonte des tissus graisseux.
  • Les poches sous les yeux : ceux-ci se caractérisent par une peau fripée et distendue sous l’œil qui a tendance à gonfler. La plupart du temps, une circulation lymphatique paresseuse est en cause et ils tendent à disparaitre dans la journée. S’ils ne dégonflent pas, c’est que de la graisse s’est infiltrée dans le muscle : la chirurgie des paupières inférieures est la seule solution pour y remédier.

Parfois, on peut combiner deux types de cernes en même temps.

Lutter contre les poches : une chirurgie délicate

Les poches sous les yeux donnent l’air triste, fatigué et vieillissent le visage. Dans certains cas, seule une opération de chirurgie esthétique peut en venir à bout définitivement. Mais attention : bien que répandue et même rapide, la chirurgie du rajeunissement des paupière (ou blépharoplastie) est une opération qui demande de la minutie, de la précision, bref, de l’expérience.

Le regard et les mimiques propres à chacun(e) ne doivent pas changer ! Cette chirurgie délicate consiste en effet à retirer l’excédent de peau et de graisse afin de retrouver un regard plus jeune, plus lumineux. Elle s’effectue de deux façons, selon la quantité de peau et de graisse à retirer : soit sans incision, en passant par l’intérieur de la paupière, soit avec une mini incision effectuée à 2mm sous les cils. Dans tous les cas, on arrive le matin et on repart le soir.

Pour un résultat encore plus naturel, il n’est pas rare de procéder ensuite par un léger lipofilling, soit d’injecter un tout petit peu de graisse provenant du patient lui-même ou de la patiente elle-même afin de parfaire le résultat de l’intervention. De plus, cette greffe de cellules souches permet d’améliorer la qualité et la tonicité de la peau.

 Combler le creux des cernes par des injections

Deux techniques d’injection de comblement existent pour lutter contre les cernes creux : une technique définitive et chirurgicale, le lipofilling, ou une technique temporaire avec l’injection d’acide hyaluronique, bien connu du monde de la médecine esthétique. Le lipofilling consiste à injecter la graisse du patient lui-même dans la zone sous orbitaire, après l’avoir prélevée, puis centrifugée et filtrée. S’agissant d’une autogreffe de cellules graisseuses, c’est une technique 100% biocompatible, aux résultats définitifs, et aux risques très limités.

Acide hyaluronique ou lipostructure, l’objectif est le même : combler le creux situé sous les yeux pour illuminer et rajeunir le regard. Votre médecin vous recommandera l’une ou l’autre selon vos attentes et vos besoins.

Quelles solutions contre le cerne violacé/brun ?

Il est difficile de venir totalement à bout des cernes d’hyperpigmentation ou violacés. Toutefois, certains traitements, voire la combinaison de traitements, peuvent permettre une nette amélioration.

Certains peelings dépigmentant permettent d’atténuer le cerne brun, caractéristiques des peaux mates et foncées. Le peeling va stimuler les cellules cutanée (épiderme, derme) et ainsi booster la production de collagène. On obtient une diminution de la couleur, en même temps qu’un effet tenseur. Votre médecin pourra vous recommander l’application de cosmétiques contenant des agents dépigmentants à appliquer chez vous en post traitement et entretien.

Mais, en jouant sur la qualité de la peau et sa transparence, la technique du lipofilling (ou lipostructure) permet d’estomper visiblement la coloration des cernes. En effet, cette solution crée une couche supplémentaire entre la peau et les petits vaisseaux qui se trouvent en dessous, et épaissit également le derme, ayant pour effet d’atténuer visiblement la transparence et donc, la couleur.

Le laser pour un traitement global des cernes

L’utilisation de lasers (pigmentaires, vasculaires) ou de la radiofréquence permet de traiter plusieurs problématiques liées aux cernes : la couleur, les petits vaisseaux mais également le relâchement cutané.

Le laser pigmentaire va permettre de cibler le pigment, soit la coloration marron ou brune du cerne, comme c’est le cas dans le traitement des taches pigmentaires.

Le laser vasculaire peut atténuer la coloration des cernes, notamment quand on aperçoit des petits vaisseaux éclatés. Ce dernier va les cibler et les faire disparaitre, comme c’est le cas avec les varicosités du corps ou du visage.

Enfin, l’utilisation des ondes de radiofréquence vont permettre une remise en tension cutanée du contour de l’œil en stimulant la production de nouveau collagène et d’élastine tout en entrainant une rétraction des tissus. Une solution non invasive idéale pour traiter un cerne un peu fripé, ou froissé.