Contact

4 place de Verdun
38000 Grenoble
04 76 54 40 79

cabinet@docteur-hamou.com
docteur-hamou.com
 

Prenez rendez-vous en ligne sur le site Doctolib

Ou écrivez-vous nous directement pour toute question : 

Le lifting du visage naturel à la française

14/05/2018 - 00:00
Chirurgien esthétique femme à Grenoble – Rhône Alpes | Dr Cynthia Hamou -

Lorsque les premiers signes de vieillissement apparaissent, de plus en plus de femmes se tournent vers la chirurgie. A la recherche d’une beauté inspirée de celles des célébrités françaises foulant le tapis rouge du Festival de Cannes, comme Sophie Marceau, Monica Bellucci ou encore Laeticia Casta, elles s’intéressent au lifting du visage. Cette intervention peut désormais être réalisée « sur-mesure », rendue possible grâce aux avancées dans le domaine esthétique ces dernières années.

 

Les différentes méthodes possibles

 

Les marques de vieillesse diffèrent chez chaque femme, notamment en fonction de leur capital génétique et leur mode de vie. Les rides et les ridules ne se manifestent pas aux mêmes endroits, ni au même âge. Pour cette raison, diverses techniques se sont développées pour répondre spécifiquement à leurs besoins.

 

Rajeunir l’ensemble du visage

 

Avec l’âge, le faciès est marqué par les traces du vieillissement telles que la présence de rides et ridules ou les affaissements de l’épiderme à divers endroits (pommettes, regard, menton, bajoues…). Il paraît alors plus triste et fatigué. L’opération du lifting cervico-facial corrige et rajeunit toutes les zones concernées de façon durable. Il redessine l’ovale du visage et redresse la peau.

 

La zone du front et des sourcils

 

Chez certaines femmes, un excès de l’épiderme au niveau du front cause une chute des sourcils et des paupières. Le praticien recommande alors un lifting frontal plutôt qu’une blépharoplastie qui ne donnera aucun résultat dans ce cas. L’opération réalisée permet de retirer la peau en trop et de remonter la position des sourcils affaissés. Par la même occasion, elle élimine les rides du front et atténue les rides du lion.

 

Corriger la chute de la queue des sourcils

 

Le lifting temporal vise à relever la partie externe du sourcil, également connue sous le nom de « queue du sourcil », qui tombe. En effet, avec l’âge, la peau de cette zone s’alourdit, donnant aux yeux un air triste et fatigué. Ainsi, cette technique rectifie la ptose des sourcils et les remet en tension, dans le but de retrouver un regard plus éclatant et harmonieux.

 

Lutter contre le relâchement du cou

 

La perte en acide hyaluronique, collagène et élastine entraîne une apparition de fanons (replis cutanés) et un relâchement l’épiderme du cou ou au niveau du menton. Ce dernier peut parfois former un double menton. Afin d’obtenir un résultat le plus naturel possible, le chirurgien propose d’effectuer un mini lifting du cou qui retend l’épiderme et supprime l’excès de peau.

 

L’évolution du lifting du visage

 

Depuis plusieurs années, la chirurgie et la médecine esthétique connaissent de nombreux changements, qui améliorent la pratique des méthodes du lifting. Des savoir-faire plus précis, conséquence de ces progrès, rendent désormais possibles des interventions personnalisées, qui s’adaptent aux besoins spécifiques des patientes. Aujourd’hui, les dernières avancées permettent de :

  • Réaliser un lifting du visage « sur-mesure », lui permettant de retrouver son harmonie initiale. L’objectif de cette technique reste de corriger les signes du vieillissement et non de transformer entièrement le faciès ;
  • Evaluer minutieusement les envies de chaque femme, pour mieux cibler les parties qui ont besoin d’être bonifiées. Grâce au respect de la morphologie par le chirurgien, le résultat obtenu est plus naturel et en accord avec leurs désirs ;
  • Limiter les risques en allégeant notamment les suites opératoires, autrefois plus lourdes et qui nécessitaient davantage de jours de repos. Maintenant, les interventions sont effectuées sous anesthésie générale ou locale approfondie et ne demandent pas toujours de passer plusieurs jours à l’hôpital, réduisant ainsi l’éviction sociale ;
  • Diminuer les séquelles visibles de l’opération : le chirurgien pratique les cicatrices dans des endroits où elles pourront ensuite être dissimulées (les oreilles, le haut du front…).

 

Par ailleurs, le lifting du visage s’accompagne aussi de méthodes de médecine esthétique, sans chirurgie. Le praticien utilise donc les injections de filler (acide hyaluronique ou toxine botulique) ou des fils tenseurs (Silhouette Soft®, par exemple). Ils offrent la possibilité d’avoir un rendu encore plus « sur-mesure » et souhaité par les patientes.